Les filles et les garçons de moins de 18 ans

Si vous êtes une fille et que vous avez moins de 18 ans, vous pouvez vous adresser à la permanence des femmes et des filles de votre municipalité. Presque toutes les communes ont une permanence des femmes et beaucoup ont une permanence des filles. Vous pouvez vous adresser de manière tout à fait anonyme aux permanences de femmes et de filles et, si vous leur téléphonez, c’est souvent gratuit pour vous et invisible sur la facture de téléphone.

Beaucoup de permanences de filles ont un courriel et un chatt dans lesquels vous pouvez parler de manière anonyme et personne n’exigera que vous fassiez une déposition ou de prendre position d’une manière ou d’une autre. Les permanences de femmes et de filles ont souvent aussi de bons contacts avec la police et les services sociaux et on vous dira à qui il faut parler si nécessaire.

Si vous êtes un garçon et que vous avez moins de 18 ans, vous pouvez vous adresser à une permanence d’hommes ou de garçons. Si vous téléphonez à une permanence pour les hommes ou les garçons, vous pouvez rester anonyme et parler de votre problème avec une personne qui vous écoute. Il vous est également possible de prendre contact avec quelqu’un sur Internet sur les sites www.killfragor.se ou www.umo.se si vous désirez des informations et du soutien.

Les autorités, comme par exemple la police ou les services sociaux, sont tenues de porter plainte si elles apprennent que quelqu’un est victime d’une infraction ou si une personne de moins de 18 ans est blessée d’une manière ou d’une autre. 

Cela peut sembler aller trop vite en besogne. C’est pourquoi il peut être bon de parler avec quelqu’un qui n’est pas tenu de porter plainte ou avec quelqu’un avec qui vous pouvez être anonyme, comme par exemple dans une permanence de filles et de femmes ou sur le site www.killfrågor.se. De cette manière, vous pouvez voir ce que valent vos idées et mettre tranquillement de l’ordre dans vos pensées.

Tout le monde peut contacter les services sociaux. Le plus facile est de téléphoner au standard de votre commune et de demander à parler à l’unité d’accueil des services sociaux. Lorsque vous avez expliqué votre problème, on vous donne rendez-vous pour rencontrer une assistante sociale qui s’occupe des logements protégés pour les jeunes. Quel que soit votre âge ou que vous soyez garçon ou fille, les services sociaux sont tenus de vous aider. Cela s’applique même si vous avez une forme de handicap. Si vous avez un handicap il peut être plus difficile aussi bien de quitter votre foyer et d’en trouver un autre qui vous convienne. Mais vous avez exactement les mêmes droits que tous les autres et les services sociaux sont tenus de veiller à ce que vous soyez aidé. Si vous avez un besoin urgent de quitter votre famille, les services sociaux peuvent vous offrir un logement d’urgence. Le logement d’urgence signifie que vous allez vivre dans une autre famille contrôlée par les services sociaux et jugée comme une bonne famille. Il peut y avoir d’autres jeunes dans cette famille qui peut habiter aussi bien une maison qu’un appartement. Pendant que vous habitez dans le logement d’urgence, les services sociaux font une enquête pour savoir si les problèmes que vous avez dans votre famille peuvent être réglés et si, en ce cas, vous pouvez rentrer dans votre famille. Si les problèmes ne peuvent pas être résolus ou si vous subissez différentes formes de violences et d’abus, vous pouvez déménager dans une famille où vous resterez jusqu’à ce que vous soyez adulte et que vous puissez vous assumer. Cela s’appelle un foyer familial.

Contacts importants

SOS Alarm

112

www.sosalarm.se

BRIS

116 111

www.bris.se

Polisen

114 14

www.polisen.se

Rädda barnen

www.rb.se

Ungdomsmottagningen

www.umo.se

Kvinnofridlinjen

020-50 50 50

Tjejjouren

www.tjejjouren.se

Kvinnojouren

www.kvinnojouren.se